referencement sur bing - référencement de site web gratuit -

Sciences et téchnologies

Comment apaiser les tensions entre parents et enfants


Les relations sont souvent conflictuelles au moment de l’adolescence. Rares sont les familles qui échappent à ce constat. Parfois le climat s’est tellement dégradé qu’on assiste à un réel blocage. Chacun restant sur ses positions. La communication devient de plus en plus difficile. L’incompréhension est presque totale.

Il reste toutefois une piste intéressante à explorer : la rédaction d’un contrat entre parents et enfants.

Le contrat est un outil puissant qui présente bien des avantages s’il est suffisamment réfléchi et discuté avant sa rédaction par les deux parties.
Rappelons qu’un contrat est « Une convention par laquelle une ou plusieurs personnes s’obligent envers une ou plusieurs autres à faire ou ne pas faire quelque chose » (1)
Les différentes étapes dans la création d’un contrat :

;;;; La concertation et la négociation

Avant de se lancer dans la rédaction d’un contrat, il faut s’entendre sur les points qui seront mentionnés et les engagements que chacun est prêt réellement à consentir.
C’est une démarche infiniment respectueuse de l’individu.
Chacun va exprimer ses besoins mais aussi ses limites. Il faut savoir les entendre si l’on veut que le contrat s’avère riche et constructif.
« J’entends ce que tu es prêt à faire mais aussi ce que tu n’es pas prêt à faire … du moins pour le moment ».

En rétablissant la confiance, chacun pourra s’engager un peu plus. Petit à petit, on observera de réels progrès.
Mais ne pas perdre de vue que la phase de concertation est essentielle.

;;;;; La rédaction du contrat

Quelques règles s’imposent en matière de rédaction de contrat dès lors qu’il s’agit de définir les engagements des uns et des autres :

1. La description du point abordé doit être précise et concrète
2. Savoir se limiter à un seul problème à la fois
3. Le contrat doit être formulé positivement
4. Le contrat doit être réaliste ainsi que les moyens à mettre en œuvre
5. Le délai doit être court – Quelques semaines tout à plus dans la réalisation des objectifs
6. Les moyens à mettre en œuvre doivent être clairement définis

Ainsi on retiendra que pour être efficace un contrat devra être concret, limité dans le temps, positif, réaliste et court.
Il faut savoir réduire ses demandes pour avoir une chance de les voir se réaliser.

;;;;; Le processus

Bien souvent la situation de départ entre parents et enfants est confuse, tendue et conflictuelle.
Un premier pas sera franchi quand chacun aura le sentiment d’avoir été entendu dans ses besoins et ses demandes.
Peu importe le nombre de points contenus dans le contrat, dès lors que le processus de restauration de la confiance et de la réussite sera enclenché, on pourra aller plus loin.


L’important étant d’inverser la tendance :

· Passer de l’incompréhension totale à un début de compréhension
· Passer du sentiment d’échec à celui de la réussite même partielle
· Passer de la perte de confiance totale à son rétablissement progressif

;;;;; L’heure du bilan

Etablir un contrat c’est impérativement en définir clairement la durée d’application et savoir très précisément quand aura lieu l’heure du bilan.
Rien ne doit être laissé au hasard de ce point de vue là.
ð « Le contrat est signé pour une durée de 6 semaines. Un bilan sera fait le ……. »

Attention également à garder en mémoire ce principe : Plus la durée est raisonnablement courte, plus son efficacité sera grande.

Avec des enfants et même des adolescents, il ne faut jamais perdre de vue qu’il est quasiment impossible pour eux de se projeter au-delà de quelques semaines.
Exiger d’eux un effort soutenu sur toute une année scolaire ne servirait à rien.
Par contre, leur demander d’appliquer une méthode de travail spécifique dans une matière particulière en visant des résultats concrets dans les 5 ou 6 semaines sera réellement efficace.

Ne pas oublier que les enfants ont tendance à se décourager rapidement
Le point qui sera fait à l’issue de cette période permettra de constater et de fêter les progrès accomplis.


Signer un contrat parent-enfant, c’est aussi devenir partenaires dans la réussite.
C’est avancer main dans la main, conscient des embuches qui se présenteront inévitablement sur le chemin mais dans un même effort de compréhension, de confiance et avec un objectif commun.

 

Dossier : Béatrice VICHERAT

http://apprendreaapprendre.com/reussite_scolaire/article.php?cat_num_sel=&numtxt=673


25 Leçons de vie d’Albert Einstein

Einstein tests

C’est l’un des génies les plus connus de notre histoire. Ses enseignements et ses découvertes sont prodigués encore aujourd’hui.

Voici 25 leçons de vie que nous a laissé Albert Einstein :

1. L’évolution intellectuelle devrait commencer à la naissance et s’arrêter seulement à la mort.

2. Chaque personne devrait être respectée en tant qu’individu mais personne ne doit être idolâtré.

3. Ne faites jamais quelque chose qui est à l’encontre de votre conscience, même si l’état le demande.

4. Si les personnes sont bonnes uniquement par peur du châtiment et s’attendent à une récompense, alors on est désolants.

5. Des moyens parfaits et des buts confus semblent être notre plus grand problème.

6. L’amour est un meilleur professeur que le devoir.

7. Si vous ne pouvez pas l’expliquer simplement c’est que vous ne le comprenez pas assez bien.

8. Aucun problème ne peut être résolu avec le même niveau de conscience qui l’a créé.

9. La folie c’est de faire constamment la même chose tout en s’attendant à des résultats différents.

10. Apprenez d’hier, vivez pour aujourd’hui et espérez pour demain.

11. Il est devenu outrageusement évident que la technologie a dépassé notre humanité.

12. Tout ce qui peut être compté ne compte pas nécessairement; tout ce qui compte ne peut pas être nécessairement compté.

13. La force attire toujours les hommes sans morale.

14. Toute chose doit être aussi simple qu’elle l’est, mais pas plus simple.

15. Un homme doit chercher ce qui existe et ce qui devrait exister.

16. Chaque homme qui lit trop et qui utilise trop peu son cerveau est un homme qui prend la mauvaise habitude de trop penser.

17. Une personne qui n’a jamais fait d’erreurs est une personne qui n’a jamais essayé quelque chose de nouveau.

18. C’est l’art suprême du professeur de réveiller la joie dans le savoir et l’expression créative.

19. Toute personne qui ne prend pas au sérieux la vérité dans les petites choses, ne peut pas être digne de confiance pour les grandes choses.

20. Les grands esprits ont toujours rencontré une opposition violente de la part des esprits médiocres.

21. L’éducation est ce qui reste après qu’on ait oublié ce qu’on a appris à l’école.

22. La logique vous mènera du point A au point B. l’imagination vous mènera partout.

23. La colère n’habite que les imbéciles.

24. L’information c’est le savoir.

25. Ne perdez jamais votre curiosité.

 

http://potentiel-magazine.com/25-lecons-de-vie-dalbert-einstein/

Peut-on extraire des données de votre cerveau ?

 

Pourrait-on vous amener à divulguer votre code bancaire simplement en vous faisant penser à lui ? L'activité électrique de votre cerveau peut-elle trahir vos secrets ? C'est la démonstration qu'ont accomplie des chercheurs lors de la récente conférence sur la sécurité informatique Usenix. Pour cela, ils ont utilisé un simple casque EEG (type Emotiv, disponible dans le commerce pour 500 $), qui mesure l'activité électrique du cerveau, une technologie qui n'avait jamais été étudiée sous l'angle de ses implications en matière de sécurité, rapportent Extreme Tech et Cnet.

un cobaye en situation de reconnaître des cartes de créditsL'étude (.pdf) des chercheurs (présentation en vidéo) menés par Ivan Martinovic du département des sciences informatiques de l'université d'Oxford, a consisté à créer un programme personnalisé conçu dans le but de vous faire penser à des données sensibles telles que l'emplacement de votre maison, le code secret de votre carte de crédit ou votre mois de naissance. Les chercheurs ont testé leur programme sur 28 participants coopératifs (même s'ils ne connaissaient pas le but de l'expérience) et les résultats ont montré que la fuite d'information provenant de l'utilisateur (la mesure de "l'entropie de l'information") apportait une réponse supérieure de 15 % à 40 % à une méthode aléatoire.

Les chercheurs se sont appuyés sur les ondes P300, un tracé d'ondes très spécifique qui se produit lorsque vous reconnaissez quelque chose qui a un sens (visage d'une personne connue) ou quelque chose qui convient à ce que vous êtes en train de faire (voir un marteau quand vous bricolez) et qui commence à être pris en compte dans les détecteurs de mensonges. L'exercice pour les cobayes consistait à observer des séries de photos défilant rapidement sur un ordinateur (des visages, des cartes géographiques, des photos de cartes bancaires, la liste des mois de l'année...) tout en leur posant des questions spécifiques et pour les chercheurs à observer celles qui déclenchaient une réponse du capteur.

Pour les chercheurs, des développeurs malveillants pourraient utiliser cette technologie, utilisée dans de plus en plus de jeux, pour créer un "logiciel espion de cerveau", une application incitant les joueurs à réfléchir à des informations sensibles qu'ils pourraient donc voler. Bien sûr, les résultats obtenus sont encore trop bruyants. "Les dispositifs utilisés ne sont pas faits pour détecter ce type de modèles", a souligné Martinovic. Cependant, l'expérience a montré que les résultats étaient meilleurs qu'une supposition purement aléatoire. En améliorant le camouflage de l'interrogatoire pour rendre l'utilisateur plus coopératif et la qualité des appareils de mesure, le taux de réussite pourrait certainement être amélioré.

Les chercheurs ont noté dans leurs conclusions qu'il était possible de diminuer le taux de réponse que votre cerveau donne malgré vous en se concentrant sur autre chose, par exemple en comptant les visages qui ne vous sont pas familiers... A l'inverse, ces techniques permettraient aussi de développer de nouvelles méthodes de sécurité, vous permettant par exemple d'accéder à vos données simplement en présentant sous vos yeux l'image d'un de vos amis.

Hubert Guillaud

 

http://internetactu.blog.lemonde.fr/2012/10/31/peut-on-extraire-des-donnees-de-votre-cerveau/

Pourquoi notre cerveau ressemble-t-il à une grosse noix ?

 

Dans une récente étude parue dans la revue Nature Physics et présentée sur le site de Harvard, les secrets de la formation des plis et replis du cerveau - ou circonvolutions cérébrales - nous sont révélés. Les chercheurs se sont penchés sur la manière dont notre cerveau prend cette forme si particulière. Comment se créent les multiples plis du cerveau humain ? Explication génétique ou mécanique ?

Les creux et les crêtes spécifiques du cerveau humain ne sont présents que chez une poignée d’espèces animales, comme les primates, les dauphins, les éléphants et les porcs. Le volume de notre crâne varie en moyenne de 1100 à 1700 cm3. Or si on défroissait notre cerveau, il s’étendrait sur une surface de 1 à 2 m2. La gyrification (le degré de plissement) est une caractéristique cérébrale importante, puisqu’elle permet ainsi de faire tenir un grand cortex dans un espace réduit.

Plusieurs hypothèses ont été émises jusqu’à présent pour expliquer l’apparition des plis et replis sur le cerveau. Les chercheurs de la John A. Paulson Ecole Harvard de génie et sciences appliquées, avec la collaboration de scientifiques finlandais et français, ont réussi à montrer que le pliage du cerveau résultait d’une compression mécanique de l’organe dans le crâne. Une compression utile dans la mesure où les plis permettent un rapprochement des neurones, favorisant des connexions plus courtes et plus rapides.

Pour valider leur hypothèse, l’équipe de recherche a collaboré avec des neuroanatomistes et des radiologues en France pour construire un modèle en 3D d’un cerveau de fœtus humain, à partir d’images IRM. Les observations ont montré que le cerveau du fœtus humain est lisse pendant les vingt premières semaines ; c’est à partir de la vingtième semaine de gestation du fœtus que le pliage commence. Elle se poursuit jusqu’à ce que l’enfant soit âgé d’environ 18 mois. Les scientifiques ont alors cherché à reproduire la croissance corticale pour comprendre ce phénomène. Ils ont appliqué sur la surface de leur modèle 3D une couche de gel en élastomère, puis ils l’ont immergé dans un solvant. En quelques minutes, les chercheurs observent que la couche de gel gonfle, ce qui crée des forces de compression mécaniques et provoque la formation de plis similaires en taille et en forme à ceux de vrais cerveaux.

Les auteurs de l’étude ont également construit des simulations numériques du cerveau modélisé comme un tissu doux et ont montré, à travers un parcours de développement réaliste, que là encore les circonvolutions apparaissaient. La géométrie du cerveau sert donc à orienter les plis dans certaines directions.

Cette découverte peut permettre de mieux comprendre la formation de certaines pathologies et avoir des répercussions sur les diagnostics et les traitements d’un certain nombre de troubles neurologiques. En effet, selon J.Y. Chung, co-auteur de l’étude : « Le cerveau n’est pas exactement le même d’un humain à l’autre, mais nous devrions tous avoir les mêmes grands plis afin d’être en bonne santé. Notre recherche montre que si une partie du cerveau ne se développe pas correctement, ou si la géométrie globale est perturbée, nous n’avons peut-être pas les grands plis au bon endroit, ce qui peut provoquer un dysfonctionnement dans le cerveau. »

 

Source : Tuomas Tallinen, Jun Young Chung, François Rousseau, Nadine Girard, Julien Lefèvre et Lakshminarayanan Mahadevan. On the growth and form of cortical convolutions. Nature physics, février 2016.

 

http://www.happyneuron.fr/actualite-scientifique/pourquoi-notre-cerveau-ressemble-t-il-a-une-grosse-noix

 

 

8 inventions de santé qui vont changer votre vie en

Avec l’avènement de nouvelles techniques et procédures, vous et votre famille pouvez maintenant bénéficier de nouvelles alternatives pour les soins de santé. Ces inventions sont à la pointe de la technologie, et sont conçues (normalement) pour rendre la vie plus agréable et saine.

Le « Sight Saver »

sight saver

Ce globe oculaire bionique pourrait ressembler à un œil futuriste tout droit sorti d’un film de sciences fiction, mais c’est un réel symbole d’espoir pour des millions de personnes atteintes de maladies de la rétine et de dégénérescence maculaire liées à l’âge, deux principales causes de cécité. Une petite caméra fixée à une paire de lunettes portées par le patient rassemble des images, puis les transmet, sans fil, à une puce de titane fixée sur le globe oculaire. La puce stimule les cellules nerveuses de la rétine, qui envoient ensuite des photos le long du nerf optique jusqu’au cerveau. « L’implant ne peut pas restaurer la vision complète, » a déclaré son co-inventeur, le Docteur John Wyatt, ingénieur à l’Institut de Technologie du Massachusetts aux Etats Unis, « mais notre objectif est de fournir suffisamment d’aide pour qu’un patient aveugle puisse marcher dans une rue sans canne ni chien d’aveugle.

Chirurgie dentaire sans foret

chirurgie dentaire sans foret
Dans le passé, il fallait percer les parties saines de la dent pour atteindre une petite zone infectée. C’est un mécanisme contre-intuitif, mais c’est le seul moyen d’accéder à des zones infectées. Désormais, une résine liquide peut être injectée dans la dent. Cette résine est capable d’atteindre les parties intérieures de la matière en décomposition de stopper la progression de la cavité. Bien que la procédure est disponible dans quelques rares cliniques à ce jour, cette nouvelle technologie va progressivement faire son apparition un peu partout en 2016. Une invention qui probablement révolutionner l’industrie dentaire !

Chirurgie veineuse

La chirurgie veineuse complexe appartient au passé. Les médecins utilisent cette chirurgie invasive pour corriger les problèmes liées aux veines, varices etc. Bien qu’il soit encore nécessaire de procéder à la chirurgie dans certains cas, il y a maintenant des alternatives plus sûres. Les centres spécialisés se rendent compte qu’il est important de connaître le but et les fonctions des veines dans le corps. Les nouveaux centres de traitement spécialisés de la veine sont conçus pour traiter les varices et varicosités dans le but d’améliorer l’apparence et la fonction des veines. Bon nombre de techniques utilisées y sont totalement indolores, ce qui représente une véritable révolution. Notamment, il est maintenant possible d’obtenir une meilleure vue de la veine en utilisant l’échographie doppler. Certaines procédures comprennent: la phlébectomie ambulatoire, la sclérothérapie indolore, la thérapie au laser transdermique, et même l’utilisation de bas de compression pour traiter tous nos problèmes de veines.

Vaccin contre le tabac

vaccin tabac
C’est l’ensemble de la famille qui est affecté lorsque l’un des membres fume. Il a été démontré que la fumée secondaire est plus nocive que la fumée inhalée en fumant. Désormais, il existe un vaccin pour arrêter de fumer. Ce vaccin nécessite six mois d’injections, période pendant laquelle votre corps accumule des anticorps à la nicotine. Cela rend progressivement le tabagisme moins agréable, et il devient plus facile d’arrêter de fumer.

Soins digestifs

coloscopie
Pour les hommes en particulier, pour qui l’examen du colon est recommandé à 40 ans, il n’y a pas plus lieu de craindre le proctologue. Une pilule qui intègre des caméras a été approuvée en Europe. Le vilain souvenir de la coloscopie à l’ancienne va bientôt disparaître, et cela pourra aider les diagnostics sans rendre le protocole dérangeant. Super !

Connaître vos aliments

L’écrivain Michael Pollen conseille de « Ne pas manger tout ce que votre arrière-arrière-arrière grand-mère ne considérerait pas comme de la vraie nourriture ». En d’autres termes, vous assurer de manger des aliments sains, et d’éviter les plats industriels. Mais si le manque de temps et la commodité sont des facteurs clés dans vos décisions d’achat de nourriture, vous pouvez aussi maintenant suivre les nouveaux systèmes d’étiquetage à couleurs.
Ils sont utilisés volontairement par de nombreux fabricants en Angleterre depuis 2013 et permettent de comprendre les niveaux de sucres, lipides, acides gras saturés et sel qui tombent dans les 3 catégories.

Booster de plaisir pour femmes

viagra femme

Une société pharmaceutique allemande a étudié la Flibanserine pour ses qualités d’antidépresseur, mais elle n’a pas réussi à obtenir de meilleurs résultats que le simple effet placebo. Un peu plus tard, lors d’un essai sur 1500 femmes préménopausées, victimes d’une baisse des pulsions sexuelles et de détresse liée au sexe, ce médicament a montré de réelles promesses. La Flibanserine serait le premier traitement de la dysfonction sexuelle féminine qui fonctionne sur les neurotransmetteurs du cerveau, sans injections hormones dans le corps. Pourquoi éviter l’injection d’hormones: « Grâce à la Flibanserine, Il n’y a plus de complications graves liées à l’injection d’hormones, notamment les caillots de sang ou les risques potentiels de cancer». Les inventeurs cherchent désormais un nouveau nom plus sympa pour ce traitement !

Vaccins sans aiguille

Les chercheurs de l’Université de Boston aux Etats Unis travaillent sur une nouvelle méthode d’inoculation des vaccins qui ne nécessite pas d’injection. Le vaccin est déposé à  l’intérieur de nanoparticules, de taille très petites. Ces particules sont injectées dans la peau à l’aide d’un pistolet d’injection sans douleur. Plus besoin d’acheter des seringues. Et personne ne sentira de douleur. Une étude pilote est en cours.

 

http://lemag.therapeutes.com/8-inventions-de-sante-qui-vont-changer-votre-vie-en-2016/

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×