Photobucket
referencement sur bing - référencement de site web gratuit -

le projet pédagogique:rappel


mly-driss.jpgPhilosophie du projet:

Le projet pédagogique est la traduction en actions du projet éducatif. Sa pertinence réside dans le fait qu’il permet de placer les élèves dans de véritables situations d’apprentissage et qu’il offre à l’enseignant l’opportunité de s’intéresser au parcours de chacun. Plutôt que d’intervenir dans des activités répétitives,

traditionnelles et décontextualisées, il repose sur la planification, les techniques d’animation interactives, le réinvestissement des acquis et le développement de nouvelles compétences.

Par conséquent, la conception d’un projet doit reposer sur :

Une démarche collective plutôt qu’individuelle ; La situation d’apprentissage, la résolution de problème et le vécu des apprenants ;

*La nécessité d’avancer aux rythmes des apprenants pour éviter les situations d’échec ;

*La complémentarité entre l’apprentissage linguistique et l’apprentissage social (la langue mise en action dans des situations réelles) ;

*L’évaluation et le suivi des différentes étapes du projet et de sa finalisation.

Démarche du projet :

Mettre en place un projet pédagogique suppose que l’enseignant procède à :

*Une évaluation diagnostique (en début d’année) lui permettant de

dégager le profil de la classe ;

*La négociation et à la formulation en termes contractuels du projet permettant d’associer les élèves à leur propre production et partant à leur propre formation ;

*La clarification des compétences que les élèves doivent acquérir à l’issue d’un ensemble d’activités programmées pour une période donnée ;

*L’élaboration et la programmation de tâches et d’activités diverses

favorisant la construction des compétences escomptées ;

*La conception ou la prise en compte de procédures d’évaluation

destinées à apprécier le degré de maîtrise de ces compétences ;

*La tenue d’un carnet de bord lui permettant de consigner au fur et à

mesure, les étapes de réalisation du projet, les points forts et les points d’amélioration du travail effectué, le degré d’implication des élèves, les imprévus, etc.

Articulation

Le projet doit s’articuler aux différentes données du curriculum, notamment:

*les champs d’enseignement / apprentissage: lecture, écriture, oral et angue;

*les supports: les œuvres littéraires proposées et les documents suscitant l’intérêt des élèves, etc.

Le projet doit, par ailleurs, s’ouvrir aux activités diverses (artistiques et culturelles) de l’établissement et de son environnement et s’adapter aux impératifs de l’organisation de l’année scolaire (vacances, évaluations périodiques et examens…).

Le module

Le module est un dispositif de mise en oeuvre du projet pédagogique. II porte aussi bien sur le développement de compétences transversales que sur l’acquisition de compétences disciplinaires relatives à l’apprentissage de la langue cible.

*le module est organisé en séquences et en activités d’apprentissage qui s’interpellent et qui se complètent ;

*le module s’articule principalement autour d’une oeuvre littéraire pour toutes les filières et toutes les options; la littérature ne concerne pas exclusivement les sections littéraires. En effet, les sections techniques et scientifiques doivent également se doter de la compétence culturelle nécessaire à l’apprentissage d’une langue et à la formation générale de l’élève.

*le module, dans sa mise en oeuvre, s’inscrit dans la démarche du projet et prend en compte les besoins spécifiques de l’apprenant.

La séquence

La séquence didactique (ou projet séquentiel) est un ensemble d’activités visant le développement de compétences; celles-ci constituent une réponse aux besoins des élèves, préalablement identifiés et analysés. C’est l’outil le mieux adapté à une

gestion optimale du temps en fonction du rythme de chacun.

En effet, le projet pédagogique est constitué d’un ensemble de modules eux-mêmes déclinés en séquences didactiques conçues sous forme d’activités successives,cohérentes et interdépendantes. Celles-ci peuvent être effectuées en classe et hors de la classe, suivant une démarche décloisonnée, dans l’optique de développer chez l’élève les compétences voulues.

L’évaluation qui clôt la séquence permettra, en même temps, d’évaluer les nouveaux acquis et de prévoir les actions de remédiation et de consolidation qui s’imposent.

Les activités de mise en œuvre

Cette conception, plus proche des besoins des élèves et plus ouverte quant au rôle de l’enseignant, passe par un assouplissement des horaires impartis aux diverses activités.

Ainsi, tel projet nécessitera davantage d’heures de lecture que le précédent, tel autre privilégiera la production écrite ou l’initiation à la documentation. Le principe est que l’ensemble des activités, prévues dans le cadre du projet, convergent et se complètent. En outre, les activités seront décloisonnées et intégrées les unes aux autres autant que nécessaire. L’enseignant, sans perdre de vue la nécessité de veiller à l’équilibre et à la progressivité des activités, essayera de les diversifier en fonction des compétences visées en réception et en production de l’oral et de l’écrit.

La répartition des activités de classe met en perspective, pour les trois années du cycle qualifiant, le cheminement d’un apprentissage progressif recherchant la consolidation des acquis des cycles antérieurs, leur perfectionnement, en vue de l’appropriation de la langue cible. Les domaines de l’enseignement apprentissage sont la lecture, l’écrit, la langue, l’oral et les travaux encadrés.

Récapitulatif : le projet pédagogique.

 C’est la mise en pratique du projet éducatif.

 C’est un contrat avec l’apprenant qui élabore ses propres savoirs.

Pourquoi le projet pédagogique?

Quel est son intérêt pour l’élève?

 Intérêt socio- économique: rentabilité; intégration et socialisation.

 Intérêt psychologique: possibilité de réaliser des activités significatives pour

l’apprenant.

 Intérêt politique: responsabilisation préparation à la vie civique.

Quels sont les critères du bon projet?

 Initié à partir des besoins des apprenants.

 Élaboré suite à une négociation.

 Suscite intérêt et motivation.

 Incite l’apprenant à participer à agir.

 Propose des thèmes contextualisés.

 Développe : savoir; savoir- faire et savoir être.

Le module.

• Dispositif de mise en œuvre du projet.

• Vise compétences transversales et acquisition disciplinaires.

• S’articule principalement autour d’une œuvre.

• Défini dans le temps et ancré dans la chronologie des apprentissages.

La séquence

Principes:

• Elle développe une compétence.

• Elle intègre les domaines de l’enseignement.

• Assure progression et décloisonnement.

• Prend en compte les besoins ;le temps imparti et les horaires.

• Les activités convergent et se complètent.

• Elle est répartie en séances.

La séance.

• Subdivision de la séquence.

• Implique une durée de 30mn à 2heures .

• Contient un contenu à enseigner.

• Se fixe un objectif spécifique.

• Part d’un support.

• Suppose une stratégie et une activité.

Prolongement et évaluation
 
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site