referencement sur bing - référencement de site web gratuit -

Les figures de style dans Antigone

 

Consigne : Identifiez les figures de style contenues dans les énoncés suivants puis vérifiez vos réponses :

 

1- Maintenant, tout est déjà rose, jaune, vert. C’est devenu une carte postale.

.....................................................................................................................................................

2- Le jardin dormait encore.

.....................................................................................................................................................

3- C’est beau un jardin qui ne pense pas encore aux hommes.

.....................................................................................................................................................

4- J’ai glissé dans la campagne sans qu’elle s’en aperçoive.

.....................................................................................................................................................

5- Ah ! C’est du joli ! C’est du propre !

.....................................................................................................................................................

6- Allons, ma vieille bonne pomme rouge.

.....................................................................................................................................................

7- Et il y aura les gardes…avec leur regard de bœuf.

.....................................................................................................................................................

8- Tu penses que toute la ville hurlante contre toi…C’est assez,

.....................................................................................................................................................

9- je suis noire et maigre. Ismène est rose et dorée comme un fruit.

.....................................................................................................................................................

10- Et tu risques la mort maintenant que j’ai refusé à ton frère ce passeport dérisoire, ce bredouillage en série sur sa dépouille, cette pantomime dont tu aurais été la première à avoir honte et mal si on l’avait jouée.

.....................................................................................................................................................

11- Ni pour les uns, ni pour ton frère ?

.....................................................................................................................................................

12- J’ai le mauvais rôle et tu as le bon.

.....................................................................................................................................................

13- Tu as toute la vie devant toi….Tu as ce trésor, toi, encore.

.....................................................................................................................................................

14- La vie, c’est un livre qu’on aime, c’est un enfant qui joue à vos pieds, un outil qu’on tient bien dans sa main.

.....................................................................................................................................................

15- On dirait des chiens qui lèchent tout ce qu’ils trouvent.

.....................................................................................................................................................

16- Tu es en train de défendre ton bonheur en ce moment comme un os.

.....................................................................................................................................................

17- C’est vous qui êtes laids, même les plus beaux.

.....................................................................................................................................................

18- Allons vite, cuisinier, appelle tes gardes !

.....................................................................................................................................................

19- Tu as choisi la vie et moi la mort.

.....................................................................................................................................................

20- Nous allons tous porter cette plaie au côté, perdant des siècles.

.....................................................................................................................................................

21- Oublie-la, Hémon ; oublie-la, mon petit.

.....................................................................................................................................................

22- Tout Thèbes sait ce qu’elle a fait.

.....................................................................................................................................................

23- Antigone ne peut plus vivre. Antigone nous a déjà quittés tous.

.....................................................................................................................................................

24- Crois-tu que je pourrai vivre, moi, sans elle ? Crois-tu que je l’accepterai, votre vie ?

.....................................................................................................................................................

25- Et votre agitation, votre bavardage, votre vide, sans elle.

.....................................................................................................................................................

26- Créon, il en sorti comme un fou. (Il=Hémon).

.....................................................................................................................................................

27- Il est parti, touché à mort.

.....................................................................................................................................................

28- Nous sommes de ceux qui lui sautent dessus quand ils le rencontrent, votre espoir, votre cher espoir, votre sale espoir !

.....................................................................................................................................................

29- Ce dieu géant qui m’enlevait dans ces bras et me sauvait des monstres et des ombres, c’était toi ?

.....................................................................................................................................................

30- Un vrai petit garçon pâle qui crachera devant mes fusils.

.....................................................................................................................................................

31- Ô tombeau ! Ô lit nuptial ! Ô demeure souterraine !

.....................................................................................................................................................

32- Il faut pourtant qu’il y en ait qui mènent la barque.

.....................................................................................................................................................

33- Et il se lève, tranquille, comme un ouvrier au seuil de sa journée.

.....................................................................................................................................................

34- Dites, à qui devrait-elle mentir ? À qui sourire ? À qui se vendre ?

.....................................................................................................................................................

35- Quelles pauvretés faudrait-il qu’elle fasse, elle aussi, jour par jour, pour arracher avec ses dents son petit lambeau de bonheur ?

.....................................................................................................................................................

vérifiez vos réponses


 

http://franbac.voila.net/Antigone/pages/figure.htm

2 votes. Moyenne 1.50 sur 5.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site