Photobucket
referencement sur bing - référencement de site web gratuit -

Une journée inoubliable

Content gars

 Ecrit par:  Salam Samia ,Raihane Manal (Tcsc4, Lycée My Driss 2015-2016)   

 

Un jour inoubliable plein  d’émotions   , d’actions extraordinaires  , mélangé d’angoisse et d’enthousiasme .

Je me rappelle bien de cette nuit , j’étais toute seule à la maison , les vitres et les portes claquaient du vent , le temps était pluvieux  . 

Avec la mal chance que j’ai , je devais laver la vaisselle « Booof… pourquoi toujours moi ? » J’avais la flemme de mouiller mes mains avec de l’eau froide plutôt glacée … Mais bon c’était obligatoire… 

Avant de commencer je mis la musique à fond pour atténuer le bruit d’orage , après je commençai à essuyer les verres ensuite les casseroles , même si je tremblais de froid je chantais un morceau de rap français que j’adore : 

« Oui je veux m’évader 

Oui je veux voyager 

Dans ma tête trop de soucis 

Trop de pressions 

Faut que je part d’ici » 

Soudain j’entendis un bruit plus fort que la musique  . « Au mon Dieu la vitre est cassée »  j’eus peur , je croyais que c’était un étranger qui rentra par effraction . je commençai à crier en me posant plein de questions : « C’est quoi ce bordel de merde ??? Y’a-t’il quelqu’un ??? Que voulez-vous de moi » Je n’eus pas de réponse . Tout à coup , je vis une ombre passer , je me cachai sous la table en tremblant . Quelques minutes plus tard , la musique s’éteignit brusquement , et le calme envahit la salle , par curiosité  je sortis tout doucement pour voir ce qu’il se passe … mais , je ne trouvai personne . Je ramassai les vers cassés par terre et j’aperçus un objet brillant , je m’approchai pour découvrir , je le pris dans mes mains , à cet instant la lumière de la salle diminua : « Ooh lala !!! C’est une lampe !!! Mdr faut pas que j’aie peur , en tout cas c’est débile » je la posai sur la table pour terminer mon travail … Tout allait bien , jusqu’à ce que je sentis l’odeur de fumée , je me tournai à brûle-pourpoint « Oh my GOD !! » je ne croyais plus mes yeux , je les frictionnai pour bien voir , la lampe vola  , je m’approchai d’elle , il  y avait des effets lumineux qui sortaient à travers des trous , je la figeai comme BOB L’éponge , tellement que je trouve ça bizarre , je mis par terre en éclatant de rire , jusqu’à ce que j’entendis une  forte voix aigue qui disait : «  J’arriiive… » je restai émue , les yeux bien ouverts , la fumée se transforma en un énorme génie bleu , je restai la derrière  par terre , je courus vers ma chambre à coucher , j’en fermai la porte en mettant sous le lit pour me cacher . Cette chose me suivit et rentra à travers le mur , en disant : « où es-tu belle fille ? sors de ta cachette … je ne te ferai pas de mal …je ne suis qu’un gentil génie qui exauce les vœux… »  

Quand j’entendis ces paroles, je sortis avec joie , je commençai à citer mes désirs : « je veux un château d’argent massif … une voiture Ferrari… » Il m’arrêta : « ma fille , t’as le droit de choisir un seul et unique souhait , je te laisse le temps pour bien réfléchir » Après quelques instants , il m’interrogea : « t’as trouvé un vœux jeune fille ? » je rependis : «  Oui , Oui , mais je ne suis pas sûre que tu pourras le réaliser » , le génie se moqua de moi en disant : «  je sers à quoi alors si je ne réalise pas ton souhait , vas y t’as qu’à demander … » Le sourire se marqua enfin sur ma lèvres , « Mrs le génie , ma grand-mère n’est plus là , elle me manque trop , elle vit dans un autre monde , je veux bien être dans ses bras et passer une journée entière avec elle ». Plus tard , j’ouvris les yeux et je vis ma grand mère assise sur le grand canapé , je courus vers elle à toute vitesse , et je me jetai sur ses genoux , je pleurais sans cesse car elle me manquait , nous sortîmes nous promener dans un bois plein de friandises , de petits gâteaux délicieux et des papillons colorés . Nous nous installâmes sur un banc , ma grand-mère prit ma main en disant : « T’es encore jeune ma petite fille bien aimée , tu dois profiter de ta jeunesse , t’amuser dans des limites sans laisser tomber tes études et tes devoirs dans la vie » . C’étaient ses dernières paroles , nos derniers moments ensemble , et elle disparut en se transformant en brouillard en répétant cette réplique : « Prends soin de toi ma puce ». Je me réveillai dans ma chambre et sur mon lit , et j’ entendis ma mère  crier « c’est l’heure,  réveillez-vous ». 

Enfin je revins dans ma vie normal , contente et joyeuse comme d’habitude . j’eus la chance que des milliers de gens rêvaient d’avoir , c’est de rencontrer les personnes qui partent sans retour , les personnes que nous aimons le plus au monde , ceux qui laissent leurs marque dans notre vie. 

Que ton âme repose en paix grand-mère. 

 

3 votes. Moyenne 4.67 sur 5.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×