Photobucket
referencement sur bing - référencement de site web gratuit -

Comment améliorer son autorité ?

Relation enseignant eleve
L'autorité fait partie du "costume de prof" qu'on enfile avant de "monter sur scène" - rentrer en classe.

Il serait intéressant de savoir comment le constat d'une "autorité insuffisante" a été fait... La situation de "remplaçant" n'est pas des plus simples : "ce n'est pas le "vrai" prof, l'autre - le vrai- est évidemment bien mieux". On peut se rassurer en sachant que, bien souvent, le prof "titulaire" quand il rentre, a droit aux mêmes commentaires...

L'autorité fait partie du "costume de prof" qu'on enfile avant de "monter sur scène" - rentrer en classe. Tout ce qui se passe dans la salle de classe doit être du fait du prof.

La classe "fonctionne" comme le prof souhaite qu'elle fonctionne.

Le mode fonctionnement - la gestion - de la classe peut reposer sur quelques points:

Un espace organisé par le prof : être à l'aise, ne pas être gêné par les câbles de l'ordi, la lampe du vidéo projecteur, les battants du tableau, penser à la place du bureau (chaque élève doit être vu), la disposition des tables (alignées, en U, en carré...) L'espace "classe" appartient au prof, l'élève est "invité" sur un espace qui n'est pas le sien, sur lequel il n'a pas "autorité".

Le déplacement dans la classe : Pendant un exo par exemple, aller plus souvent vers les élèves qui "posent" problème, sans rien dire, poser une main sur le bord de la table suffit quelquefois à "contenir" le jeune.

La mise en place d'un "rituel de cours" : l'entrée en classe, le début de cours, la mise au travail, les activités individuelles, la phase orale, la fin du cours, la sortie de classe... donnent des repères à la classe et c'est le prof qui en est le grand "ordonnateur"...

Avoir en tête (et en informer les élèves sans se justifier) quelques "attitudes" ou "situations" sur lesquelles on ne "cédera" pas: (pas de casquette en cours ou pas de chewing-gum ou lever le doigt pour prendre la parole, etc. La sanction est connue d'avance et tombe de manière systématique). Tout ce qui ne relève pas de ces situations est "négociable", c'est là, selon moi que l'autorité va se construire. Faire prendre conscience à l'élève de son "mauvais" comportement, et définir avec lui la sanction qui doit obligatoirement exister.

Le placement de la voix : Avoir comme un "comédien" des registres de voix différents selon le contexte : Un niveau pour l'ensemble de la classe, un pour l'élève en particulier et un troisième pour le rappel à l'ordre.

Le déroulé du cours: Les élèves repèrent vite les "improvisations", ils ont besoin de savoir que celui qui leur donne les consignes de travail ou leur demande de se taire, maîtrise "parfaitement" son sujet ; tout doit être prévu, préparé voire minuté. (en début de carrière, il faut prévoir plusieurs heures de préparation pour 55 minutes de cours).

Selon moi, l’autorité qui ne repose pas sur la maîtrise du sujet est fragile. Soit elle s'effondre, et le prof va souffrir, soit elle se transforme en autoritarisme et le prof perd toute sa crédibilité.

 

http://www.education.gouv.fr/espace-recrutement/question/comment-ameliorer-son-autorite/

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×