Photobucket
referencement sur bing - référencement de site web gratuit -

L'inflation

 

Inflation

I - Qu'est-ce que l'inflation ?

L'inflation est un dysfonctionnement de l'économie de marché

1) Définitions

Hausse durable des prix de l'ensemble des B&S
Déflation : baisse continue du niveau des prix
Désinflation : Baisse du taux d'inflation (les prix montent, mais moins)

2) Mesure de l'inflation

On se base sur l'indice des prix

a - Calcul de l'indice des prix

Comme le prix de tous les B&S ne varie pas de la même façon, et qu'ils ne sont pas consommés dans les mêmes quantités
l'INSEE choisit :   - un certain nombre de produits "représentatifs"
                               - un certain nombre de points de vente représentatifs
                               - pondère le poids de chaque produit selon sa consommation en lui attribuant un coefficient
L'indice est calculé à partir d'une année de référence.

b - Calcul du taux d'inflation

On calcule le taux de variation entre les indices de deux années
taux = indice2 – indice1 x 100
indice1

II - Causes de l'inflation

Il existe diverses théories et explications à la hausse des prix.

1) Inflation par la demande

Cette explication est celle des économistes de l'école Keynésienne
L'inflation est due à un excès de demande par rapport à l'offre. Afin de rétablir l'équilibre les prix augmentent (Cela augmente le nombre d'offreurs etdiminue le nb de demandeurs)

2) Inflation par les coûts

Le prix d'un produit peut augmenter parce que son coût de fabrication augmente ou parce que les produits qui le composent augmentent.
- Augmentation du coût de fabrication :
Provient généralement d'une hausse des salaires
- Augmentation des matières premières
Si ces matières premières sont achetées à l'étranger, on parle d'inflation importée.
Ce type d'inflation peut conduire à une spirale inflationniste : L'augmentation des salaires induit une augmentation des prix, qui entraîne une revendication de hausse de salaire pour maintenir le pouvoir d'achat, …

3) Théorie monétaire

Explication des théoriciens libéraux, en particulier Milton Friedman
Pour eux, l'augmentation des prix provient d'une création de monnaie excessive.
Il est créé plus de monnaie que de richesse réelle dans le pays, ce qui déprécie la valeur de cette monnaie, donc fait augmenter les prix pour compenser cette dépréciation.

4) Inflation structurelle

L'inflation n'est qu'un symptôme des déséquilibres de l'économie. Ces déséquilibres seraient provoqués par tous les éléments qui éloignent l'économie du modèle théorique du MCPP (Dans ce modèle, le prix est unique et stable).
Ces éléments sont par exemple l'existence de systèmes de protection sociale, les marchés monopolistiques ou oligopolistiques, etc. L'inflation est alors le "prix à payer" pour la cohésion sociale.

III - Conséquences de l'inflation

1) Inconvénients

- L'inflation pénalise les épargnants et d'une manière générale toutes les personnes à revenu fixe.
- L'inflation fait baisser le pouvoir d'achat.
- L'inflation pénalise le commerce extérieur en rendant les produits relativement plus chers à l'étranger.
- L'inflation entraîne des taux d'intérêt élevé, qui n'incitent pas les ménages au crédit à la consommation.

2) Avantages

- L'inflation profite aux emprunteurs car elle allège leur dette.
(c'est vrai pour les entreprises comme pour les particuliers)
- Les entreprises voient leur chiffre d'affaire augmenter.
- L'inflation masque la baisse du pouvoir d'achat, ce qui maintient la paix sociale.

IV -  Quel taux d'inflation ?

1) Historique du taux d'inflation en France

Avant 1974 : inflation modérée, due au dvpt du crédit (inflation monétaire) et à une ì de la demande.
1974 – 1983 : inflation très forte due à l'origine aux chocs pétroliers.(1973 et 1979) inflation par les coûts.
1983 - : politique de désinflation réussie.
Actuellement : avec l'Euro, l'inflation doit rester à un niveau faible (à cause des critères de convergence)

2) Quel niveau d'inflation viser ?

Une trop forte inflation est le signe d'une crise qui perturbe gravement l'économie. Certains pays connaissent même l'hyper-inflation (taux > à 100 voire 1000% par an) Ex La Russie ou le Brésil. De telles situations désorganisent complètement la vie économique d'un pays ; la monnaie n'a plus aucune valeur, on voit se développer des systèmes de troc pour assurer les besoins essentiels.
D'un autre côté, les politiques de désinflation ne réussissent qu'en pénalisant les salaires et le pouvoir d'achat, ce qui est un risque pour la cohésion sociale à plus ou moins long terme.
La plupart des économistes s'accordent à penser qu'un taux de 3% permet de bénéficier d'un minimum

 

http://www.madariss.fr/eco/egen/ressO3.htm

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site