Photobucket
referencement sur bing - référencement de site web gratuit -

La poésie en vers libres

exole-2.jpgLE VERS LIBRE

Depuis le XIXème siècle, la poésie est influencée par l’aspiration romantique et la promotion du MOI, dont l’expression des sentiments intimes autant que des aspirations engagées socialement,politiquement ou philosophiquement dans un combat pour l'amélioration d'un devenir.

Fît de ses âges d'éloges courtisanes et de faire valoir créatif, la poésie arrachée aux archives du XXème siècle tend à reprendre la rue à travers l'explosion d'une expression libre issue de la rue où le code même de sa nature est prise pour censure au nom de la poésie libre. Alors nait la confusion entre l'extrait même en vers d'un journal intime à l'exposition presque exhibitionniste de son auteur pour exister, et l'art de donner un regard sur une vision.

Aussi flatté et rassuré par une mauvaise définition du vers libre qui est loin d'être dépourvu de règles, le poète dit moderne s'acharne à espérer créer dans le flot d'une écriture intuitive automatique ce que la poésie urbaine nommée slam, pourtant décrit bien par le jeu des allitérations et du rythme.

Caractéristiques:

- Aucune règle définie
- Écrire "beau, grand et fort"
- Nécessité de l'originalité et de la musicalité
- Satisfaire l'œil et l'oreille en comblant l'esprit.
- Ils restent identifiables en tant que vers par l'emploi de la majuscule en début de ligne, et par le fait d'aller à la ligne.

Un poème en vers libres est un poème qui ne présente aucune structure périodique régulière : ni vers mesurés, ni rimes, ni strophes. Cependant, il conserve certaines caractéristiques du vers : au minimum, la présence d'alinéas d'une longueur inférieure à la phrase, grâce à quoi le vers libre reste identifiable comme vers. D'autres caractéristiques rappelant la poésie régulière peuvent apparaître : une mise en page laissant respirer les blancs, la présence de majuscules en début de ligne, des échos sonores (certains vers-libristes maintiennent même pour l'essentiel le principe de la rime ou de l'assonance en fin de vers), des effets d'enjambement, des longueurs métriques variables mais repérables, des séquences de vers de dimensions variables séparées par un saut de ligne (simili strophes), etc.

12 votes. Moyenne 1.83 sur 5.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site