Photobucket
referencement sur bing - référencement de site web gratuit -

Comment réaliser un reportage audiovisuel ?

 

 

De quoi s'agit-il ?

Un "reporter" rapporte les événements en allant sur le terrain, en se rendant sur les lieux de l'action. Il raconte alors ce qu'il a vu et ce qu'il a entendu sur place. Il devient en quelque sorte un témoin "subjectif" qui observe les faits avec sa propre sensibilité.

Le journaliste y utilise un vocabulaire imagé qui traduit ce qu'il a "vécu" sur place. Et fréquemment, il tend son micro à l'un des acteurs ou des témoins, pour saisir des phrases qu'on lui a parfois confiées en exclusivité ou qu'il a saisies au vol.

L'intérêt du reportage réside finalement dans le fait qu'il raconte l'événement avec un autre regard, qu'il donne au spectateur / auditeur l'impression d'assister à l'événement là où il s'est déroulé.

La séquence attendue durera de 3 à 5 minutes.

 

Fiche signalétique

 

lire écouter parler écrire
temps estimé nécessaire : 5 - 6 heures

auteur / énonciateur

effacé, l'énonciateur se montre bien informé et impartial

destinataire / énonciataire

auditeur / spectateur censé tout ignorer du thème.

contenu

informations, expression de sentiments, commentaires

type / genre

informatif / reportage

langue et textualisation

niveau courant ou soutenu dans les interventions de l'auteur; cette contrainte ne s'applique pas aux témoignages recueillis.

support / paratexte

bande sonore ou vidéo, dvd

difficultés prévisibles

préparer le sujet, interroger des personnes différentes, rester centré sur le thème, collationner les informations et les relier entre elles.

prérequis

interroger, élaborer un texte d'accompagnement, trier les documents recueillis

matériel nécessaire

magnétophone, camescope , matériel de montage audio et vidéo

étendue, ampleur

audio et / ou vidéo entre 3 et 5 minutes

compétences
vérifiées

programme de transition 6. Mener une réflexion sur la littérature.
programme de qualification

4. Conduire une recherche documentaire et rédiger une synthèse.

Parmi toutes les manières de transmettre de l'information, le reportage a toujours la cote. On peut parler de reportage chaque fois que le journaliste rapporte ce qu'il a vu, lu ou entendu. Le lecteur / spectateur prend alors contact avec l'information via le vécu du journaliste. Le style des reportages est souvent plus narratif, plus vivant. Le journaliste y est aussi plus fréquemment impliqué. Le ton, le langage laissent aussi, souvent, transpirer la perception propre du journaliste. Ce type d'information objective mais personnalisée est généralement bien perçue par le lecteur. La télévision en présente souvent tandis que la presse magazine, par nature même, y recourt plus largement que la presse quotidienne.

Préparation

Choisir un thème qui préoccupe le public à qui on destine le reportage.

Se documenter sur cette matière pour en explorer les facettes. Il faut en savoir plus que les personnes qu'on interrogera.

Retenir quatre ou cinq aspects importants qui seront autant de "chapitres" du reportage.

Aspects techniques : opter pour l'audio (plus simple) ou la vidéo (montage difficile !)

Collecte des interviews.

Avec un magnétophone portatif ou un camescope, interroger entre 10 et 20 personnes sur quatre ou cinq questions précises. Ces questions doivent explorer progressivement le thème mais ne pas s'en écarter.

Les personnes seront interrogées sur plusieurs sous-questions, mais toutes leurs réponses ne seront pas utilisées. Il faudra donc interroger plus de personnes que celles qui seront intégrées au reportage.

Doubler les questions garantira au moins une réponse utilisable.

Tri

Dans le matériel sonore rassemblé, il faut chercher ce qui pourra être utilisé. Le plus simple c'est de dresser une série de fiches (une par personne interrogée) avec les caractéristiques : contenu (partisan, opposant, hésitant....) et forme (sexe, accent, niveau de langue, âge...)

Préparer un scénario sommaire. L'important sera d'assurer un intérêt constant, sans temps mort. Faire attention à la durée des interventions pour équilibrer le reportage.

Rédaction

Lorsque le scénario est réalisé, préparer une introduction (accrocher, valoriser la question, annoncer), des commentaires de liaison entre les extraits mais surtout entre les différents "chapitres" qu'il faut chaque fois relier et présenter.

Préparer enfin un texte de clôture qui laisse une bonne impression.

Enregistrement

Pour terminer enregistrer (à plusieurs voix ?) les textes de l'enquêteur. Puis monter l'ensemble à agrémenter peut-être d'une musique de fond.

 Évaluation d'un reportage audiovisuel.

version imprimable

Nom de l'élève :

Date :

Une qualité à souligner :

Un point à améliorer en priorité :

Si le reportage se fonde sur des informations indirectes.

R E J E T

Rubrique 1 : Enquête ( / 15)

1. Une présentation annonce la question-problème et les aspects sous lesquels elle sera traitée. Elle suscite la curiosité.

0 2

2. Le thème central est exploré par éclairages successifs de sous-thèmes. Chaque sous-thème est présenté de façon à ce que le lecteur puisse se le représenter.

0 1 2

3. Pour chaque sous-thème envisagé, 2 types d'informations sont apportées : citations / données chiffrées / faits / références à un livre / à un expert / à un témoin.

0 1 3

4. Le reportage reste centré sur le thème. Il suit un plan de développement progressif qui va du connu au nouveau sans rupture. L'intérêt est constant. Il n'y a pas de temps mort.

0 2

5. La fin du texte rappelle la question-problème, résume les différents aspects et clôture de façon séduisante (chute, boucle, élargissement).

0 2 4

6. La position d'énonciation est cohérente. L'information l'emporte sur l'expression de sentiments personnels. Dans le commentaire de liaison, l'enquêteur se montre compétent, séduisant, respectueux des interrogés.

0 2

Pénalité : si le reportage dure moins de 3 ou plus de 5 minutes.

- 5

Rubrique 2 : Expression ( / 4)

7. Le texte est exprimé dans un langage oral, correct et de niveau soigné.

0 1 2

8. Les phrases sont formulées avec clarté (articulation, volume, débit adéquat...) La voix est chaleureuse.

0 1 2

Rubrique 3 : Aspects techniques ( / 6)

enregistrement audio

10. L'enregistrement offre une qualité sonore suffisante (le bruit de fond éventuel est descriptif).

0 2

11. Les extraits présentent une variété de voix, de tons, de "couleurs".

0 2

12. Les bruits parasites (de manipulation) n'apparaissent pas.

0 2

enregistrement vidéo

10. L'enregistrement offre une qualité sonore suffisante (bruits parasites, audibilité...)

0 2

11. L'enregistrement offre une qualité d'image suffisante.

0 2

12. Le cadrage est créatif.

0 2

Rubrique 4 : Réflexion sur la littérature ( /7)

13. Le texte manifeste une participation active et montre en quoi l'élève a élargi ses pratiques littéraires.

0 1 3

14. Le texte intègre une réflexion sur la littérature exprimée par un des intervenants dûment identifié et une réflexion personnelle.
Il apporte sur la notion de littérature au moins un " éclairage " développé dans un paragraphe distinct.

 

Des sites pratiques ? 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site