Photobucket
referencement sur bing - référencement de site web gratuit -

TRAVAILLER EN ÉQUIPE : ÊTES-VOUS BIEN ÉQUIPÉ?

Travailler en equipe

Que ce soit dans le cadre du travail ou des études, qu’il s’agisse d’une équipe appelée à se réunir souvent ou seulement le temps d’un projet, les occasions de travailler en groupe sont fréquentes. Qui ne se souvient pas des travaux en équipe à la petite école ou au secondaire? Déjà, certains avaient tendance à tout faire, d’autres, à en faire le moins possible. Et ce n’est pas parce qu’on est devenu adulte que les choses ont forcément changé! Heureusement, quand on a la bonne approche – constructive, où tous les membres mettent leurs énergies en commun – le travail en équipe peut mener à des résultats étonnants. Et ce ne sont pas les astuces qui manquent pour y arriver!

TOUT LE MONDE Y GAGNE

Oui, les idées les plus géniales peuvent voir le jour dans la tête d’un seul individu. Mais n’oublions pas qu’elles sont la plupart du temps insufflées par la pensée des autres. Redonnons donc ses lettres de noblesse au travail en équipe. D’autant plus qu’il comporte de nombreux avantages; non seulement pour l’entreprise ou le projet en lui-même, mais également pour les individus qui y participent. En effet, s’activer en groupe permet :

  • d’améliorer ses aptitudes sociales;
  • de connaître de nouvelles personnes;
  • d’aiguiser son sens de la communication et sa capacité à bien se faire comprendre;
  • de faire valoir son point de vue;
  • d’apprendre à connaître et à accepter ses propres limites;
  • de développer son sens critique;
  • d’exprimer son leadership ou de bien composer avec le leadership des autres.

REVÊTIR LES HABITS DU CHEF

Vous avez le profil du leader? Vous avez envie de superviser l’équipe, de l’encadrer? À la bonne heure! Mais attention : ne s’impose pas leader qui veut. Rappelez-vous qu’un chef doit avoir été délégué et élu par l’ensemble. Et que son rôle est utile à plus d’un égard. Un bonleader :

  • sait déléguer et faire le meilleur usage des forces de chacun; 
  • travaille à créer une bonne cohésion entre les membres de l’équipe et à établir des relations de soutien et d’entraide;
  • n’abaisse jamais ses coéquipiers; 
  • sait rappeler poliment à l'ordre les participants « indisciplinés »;
  • est lui-même compétent sur le plan professionnel;
  • est apte à comprendre et résoudre les problèmes, notamment en situation de tension ou de conflit;
  • exerce correctement (sans abus) son autorité.

À FAIRE ET À NE PAS FAIRE

Entre le coéquipier brouillon, celui qui prend toute la place, le perfectionniste, le bourreau de travail et l’adepte du je-m’en-foutisme, il n’est pas toujours facile de composer avec une équipe qui se conjugue au pluriel. Voici donc, pour vous y aider, les « à faire » et « à ne pas faire ».

À NE PAS FAIRE – LES ATTITUDES QUI NUISENT À L’ESPRIT D’ÉQUIPE :

  • manquer de confiance en soi, ce qui nous pousse parfois à ne laisser paraître aucune vulnérabilité et nous empêche de partager ouvertement nos erreurs et nos lacunes;
  • avoir peur des conflits : cela engendre une fausse harmonie, coupant l’herbe sous le pied aux vraies discussions de fond;
  • faire preuve de peu d’engagement personnel et d’un faible sentiment d’appartenance à l’équipe, avec pour résultat que les membres ne voient pas l’utilité d’aller au bout de leurs idées;
  • faire passer ses intérêts personnels (ceux qui servent son amour-propre ou ses ambitions professionnelles) avant ceux de l’équipe;
  • émettre des commentaires offensants envers ses coéquipiers ou pessimistes du genre « On n’y arrivera jamais » (même lorsqu’on les pense tout bas);
  • fixer des objectifs de performance et de réussite trop ambitieux, ou avoir la certitude qu’une bonne équipe ne peut qu’avoir des idées géniales;
  • percevoir ses collègues comme des compétiteurs dans une course à l’idée du siècle;
  • manquer de rigueur et de dynamisme;
  • survaloriser la communication écrite – sous forme de courriels, par exemple – au détriment de la communication verbale;
  • ne pas s’informer des tâches et rôles de chacun au sein de l’équipe.

À FAIRE – NOS ASTUCES POUR UNE ÉQUIPE PERFORMANTE :

  • Assurez-vous que l’objectif du travail est facile à comprendre pour tous les participants. Il sera le point d’ancrage lors de la recherche d’idées.
  • Dans un premier temps, laissez libre cours à votre imagination, en prenant soin de n’imposer aucune limite aux élans créatifs de chacun. C’est alors la phase de recherche d’idées, pendant laquelle on évitera les critiques hâtives pour laisser la chance à chaque proposition de gagner en profondeur et en précision.  Ce n’est que dans un second temps qu’arrive la phase d’évaluation des idées.
  • Trouvez des aspects positifs aux suggestions des autres et évitez de tourner en ridicule les idées inusitées ou un peu vagues. Elles pourraient, en bout de piste, s’avérer plus intéressantes qu’elles n’y paraissaient au départ.
  • N’oubliez pas de faire une ou des pauses. Celles-ci permettent de poser un regard nouveau et critique sur les idées lancées précédemment et de les remettre sur l’enclume. On peut ainsi les améliorer en laissant de nouveaux éléments s’y greffer. 
  • Évitez de n’accorder de l’importance qu’aux idées réalisables immédiatement.
  • Tenez pour acquis que vous ferez des erreurs, que certaines de vos idées ne conviendront pas, et apprenez à en rire. 
  • Pour des réunions efficaces, voyez à ce qu’à la fin de la rencontre chaque participant l’évalue en lui attribuant une note (par exemple sur 5 ou sur 10) et en précisant les points à améliorer pour obtenir la note maximale.
  • Comme solution de rechange au traditionnel secrétaire de réunion, invitez tous les participants à mettre par écrit la liste des décisions qui ont été prises durant la rencontre. Il s’agira par la suite de mettre en commun ces fiches.
  • Vous pouvez choisir un seul animateur pour vos rencontres ou alors établir que les membres intéressés les animeront tour à tour.
  • Utilisez une plate-forme interactive, où les données relatives à votre travail d’équipe seront accessibles à tous les membres. Chacun pourra ainsi y ajouter des éléments, modifier et bonifier en ligne le fichier.
  • Les membres doivent être clairement informés des objectifs de l’équipe, les accepter et s’engager à les atteindre.
  • Au sein de votre équipe, ayez le désir d’inspirer les autres, tout autant que d’être inspiré par les autres. 
  • Accueillez chaleureusement les nouveaux membres et offrez-leur tout le soutien nécessaire.
  • Permettez les désaccords et les critiques constructives, tout en créant une atmosphère favorisant le bien-être et les civilités. 
  • Veillez à ce que les objectifs de la rencontre et de l’équipe demeurent réalistes.
  • Soyez équitable dans la répartition des tâches, rôles et responsabilités de chacun. Apprenez ainsi à connaître et respecter les limites et les forces de vos coéquipiers.
  • Rédigez un plan de travail et constituez un échéancier précis, qui pourra être réaménagé en cours de route, au besoin.
  • Informez au fur et à mesure les membres de l'équipe de l'avancement de votre portion du travail ainsi que des problèmes que vous avez dû affronter.
  • Exprimez votre point de vue tout en écoutant et en respectant celui de vos coéquipiers.
  • N’hésitez pas à mettre en valeur la contribution de vos partenaires.
  • Faites circuler toute l’information en la transmettant à chaque membre de l’équipe, sans exception.
  • En situation de conflit, effectuez un tour de table pour permettre à tout le monde de prendre la parole, en vous assurant de trouver en groupe les solutions appropriées, dans le calme et le respect.
  • Apprenez à connaître vos coéquipiers et acceptez le fait que chaque individu a sa couleur propre.
  • En cas de difficulté ou de revers, évitez d’en imputer la faute aux autres. Voyez plutôt à apporter des changements constructifs, en vue de remettre le projet sur les rails.
  • Donnez le bon exemple en vous investissant dans le projet afin d’exercer une influence positive sur l’équipe et de contribuer à son unité.

Quel que soit votre rôle au sein d’une équipe, il est important et contribue sans conteste à faire progresser le travail. À condition que vous respectiez les règles de base et adoptiez la bonne attitude. Travailler en équipe peut même s’avérer fort enrichissant quand on est bien préparé, bien équipé.

NOUS VOUS PROPOSONS TROIS LECTURES ET UN QUESTIONNAIRE :

  • Jean Proulx, Le travail en équipe, Québec, Presses de l'Université du Québec, 1999, 146 p.
  • Roger Mucchielli, Le travail en équipe, Nanterre, éditions ESF, 2011, 208 p.
  • Roger Mucchielli, La dynamique des groupes, Nanterre, éditions ESF, 2007, 240 p.
  • Un questionnaire pour connaître vos forces en matière de travail d’équipe et pour déterminer les compétences que vous devriez améliorer :http://www.hrsdc.gc.ca/fra/competence/ACE/outils_soutiens/outils_public_cible/auto_evaluation_te.shtml
 
http://www.teluq.ca/siteweb/sante/so_travail_equipe.php
RetourHaut de la page

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×